Généalogie : ressources internes

Abjurations et professions de foi (procès-verbaux), 1662-

  • Index du Registre des abjurations, vol. A (1662-1757). 220 fiches. Cet index comporte à la suite du nom de chaque personne toutes les données de l’acte d’abjuration qui peuvent servir à établir son origine et son identité.
  • AUGER, Roland-J., «Registre des abjurations (1662-1757)», Mémoire de la Société généalogique canadienne-française (MSGCF), vol. 5 (1953), p. 243-246: Liste complète des noms français qui se trouvent dans ce registre, avec lieux d’origine et noms des églises où s’est faite l’Abjuration.
  • TÊTU, Mgr Henri, «Les abjurations à Québec en 1665», Bulletin des recherches historiques (BRH), vol. 11 (1905), p. 26-27: Liste des abjurations inscrites dans le Registre de l’archevêché de Québec du 21 août au 8 octobre 1665 (date, nom, lieu d’origine, prêtre signataire).

Dispenses de mariage, 1759-

État de liberté au mariage (procès-verbaux), 1757-

NOTICE — Ordonnance de Mgr de Saint-Vallier du 16 fév. 1691 : « des personnes venues de France qui demandent à se marier en Canada, sans qu’elles puissent prouver qu’elles n’ont point contracté mariage en d’autres lieux, ou que la personne avec qui elles l’ont contracté soit morte » (…) « que les personnes ci-dessus ne soient point reçues au Sacrement de mariage qu’elles ne produisent des Certificats légalisés et en forme, venus de France, ou d’autres témoignages assurés, approuvés de lui ou de ses Grands Vicaires, qu’ils ne sont point actuellement mariés »  (Mandements des évêques de Québec, vol. I: 277).

« Nous ne savons pas si l’ordonnance de 1691 a été rigoureusement suivie. Toutefois, la pratique de consigner par écrit les témoignages de liberté au mariage est attestée à partir de 1750. (…) Ce n’est qu’à partir du 15 avril 1757, dans les archives de l’Archevêché de Québec, que des cahiers contenant de tels témoignages subsistent de nos jours.» (Rénald Lessard, « Témoignages de liberté au mariage », Cap-au-Diamants, no 51, Aut. 1997: 53).

En plus des témoignages de liberté au mariage, les procès-verbaux contiennent aussi des témoignages de non liberté (existence d’un mariage contracté et toujours existant). De ces témoignages de non liberté  découle un empêchement au mariage ou, dans certains cas, entraîne des déclarations de nullité de mariages contractés au Canada.

  • PRDH, vol. 6 (XVIIe s.) et 46 (XVIIIe s.) – Permet de voir en un coup d’œil les lieux où de tels documents sont conservés, ainsi que leur contenu.
  • Lessard, Rénald, «Les témoignages de liberté au mariage. Riches d’information», Cap-aux-Diamants, No 51 (automne 1997), p. 53.

Registres de baptêmes-mariages-sépultures d’anciennes missions

Registres de confirmations, 1659-