Mgr Joseph-Norbert PROVENCHER

(1787-1853)
Auxiliaire de l’évêque de Québec pour le district du Nord-Ouest,1820-1844
Vicaire apostolique du Nord-Ouest, 1844-1851
Premier évêque de Saint-Boniface, 1851


NOTICE: Jean LeBlanc, Dictionnaire biographique des évêques catholiques du Canada : les diocèses catholiques canadiens des Églises latine et orientales et leurs évêques : repères chronologiques et biographiques 1658-2012, Montréal, Wilson & Lafleur, 2e éd., 2012, pp. 965-968.
Avec l’aimable autorisation de la Maison d’édition, 17 mai 2019.


Né le 12 février 1787 à Nicolet, fils d’un cultivateur père de 12 enfants, il fit une année d’études à l’école élémentaire de sa paroisse natale (1801-1802), passa au collège St-Raphaël de Montréal (1802-1803), interrompit quelque temps sa scolarité pour la reprendre au séminaire de Nicolet (dont il fut dit-on le premier élève, 1804-1808), et retourna au collège St-Raphaël comme surveillant, tout en y commençant sa théologie (1808-1809). Il la termina au séminaire de Nicolet (1809-1811), tout en enseignant en classes de Méthode et de Belles-Lettres, et pour quelques mois au séminaire de Québec. Ordonné prêtre à Québec le 21 décembre 1811 par Mgr Plessis, évêque de cette ville, il fut vicaire à la cathédrale de Québec, à Vaudreuil en 1812, à Deschambault en 1813 avec desserte des Grondines, puis curé de St-Joachim de Pointe-Claire en 1814 avec desserte de Ste-Anne-de-Bellevue, et de Kamouraska en 1816. Nommé le 25 avril 1818 vicaire général de Québec pour les missions de la Rivière-Rouge, à l’appel de Mgr Plessis à qui Lord Selkirk avait demandé l’envoi de missionnaires, il partit pour l’Ouest, ne parlant même pas anglais, le 19 mai 1818, pour arriver le 16 juillet au Fort Douglas, au confluent de la rivière Rouge et de l’Assiniboine. Il y bâtit une résidence-chapelle, ouverte le 1er novembre, fondant ainsi St-Boniface (patron des anciens mercenaires suisses allemands au service de la Grande-Bretagne et devenus colons dans cette région), qu’il dota immédiatement d’une école, et où il entreprit l’année suivante la construction d’une église. Il fonda la mission très florissante de Pembina au Dakota du Nord, quartier-général des chasseurs de bisons, et visita en mars 1819 les missions des rivières Souris et Qu’Appelle. Retourné à Montréal le 17 octobre 1820, et informé de son élévation à l’épiscopat, il demanda une période de réflexion, en partie à cause de l’opposition à la présence d’un évêque dans l’Ouest manifestée par la Compagnie du Nord-Ouest et les Sulpiciens, et assuma temporairement la cure de Ste-Anne de Yamachiche.

Élu le 1er février 1820 évêque titulaire de Juliopolis et auxiliaire de Québec pour le district de la Rivière-Rouge (selon un décret de la Propagande du 24 janvier approuvé le 30 par Pie VII), il n’accepta sa nomination que le 19 mars 1821 dans une lettre à Mgr Plessis, sous les pressions conjuguées de ce dernier et de Mgr Lartigue, et fut sacré en l’église paroissiale de Trois-Rivières le 12 mai 1822 par Mgr Plessis, archevêque de Québec, assisté de Mgr Panet, évêque titulaire de Saldae et coadjuteur de Québec, et de Mgr Lartigue, évêque titulaire de Telmissus et auxiliaire de Québec pour le district de Montréal. Il partit pour l’Ouest le 1er juin, arrivant à St-Boniface le 7 août. Il devint vicaire apostolique du Nord-Ouest le 16 avril 1844, évêque du Nord-Ouest le 4 juin 1847 (et suffragant de Québec), et le 7 décembre 1851 évêque de St-Boniface. Il avait enfin obtenu en 1850, après des années de démarches, un coadjuteur en la personne de Mgr Taché, o.m.i., la nomination d’un religieux permettant de faire appel aux ressources humaines et financières de sa communauté afin de consolider l’œuvre missionnaire. Il mourut à St-Boniface le 7 juin 1853, à la suite d’une attaque d’apoplexie survenue le 19 mai, et fut inhumé dans sa cathédrale. Ses restes furent déposés le 4 novembre 1862 dans la crypte de la nouvelle cathédrale.

[…]

Devise : PINGUESCENT SPECIOSA DESERTI
Armoiries : ARC 286
Iconographie : ARC 286

Œuvres :

  • Mémoire ou notice sur l’établissement de la mission de la Rivière Rouge… Rome, 1836 – texte anglais dans The Beaver (1963) 16-23.
  • Documents relating to northwest missions. Paul, Minn., 1942.
  • Lettres de S.G. Mgr J.-N. Provencher… à S.G. Mgr J. Signay… Bulletin de la Société historique de St-Boniface (1913) 200-253.

Bibliographie : on se reportera à la bibliographie compilée par L. Lemieux, DBC/8, 802-803, à compléter par :

  • Bouillat, J.-M.-J. Mgr Provencher, premier évêque de Saint-Boniface (Canada) (1787-1853). Paris, 1894 ?
  • Lussier, A.S. Bishop Provencher and the Hudson’s Bay Company. Saskatoon, 198 ?
  • Pouliot, L. « Mgr Bourget et la mission de la Rivière-Rouge », SCH (1970) 17-30
  • King, D. Joseph Norbert Provencher. Winnipeg, 1982.
  • Lussier, A.S. « Mgr Provencher et l’éducation des autochtones, 1818-1851 », dans : La langue, la culture et la société des francophones de l’ouest. Winnipeg, 1984.
  • Lussier, A.S. « Msgr. Provencher and the Native People of Red River, 1818-1853 », Prairie Forum (1985) 1-15.
  • McCarthy, M. « From Marseilles to the Mackenzie : the first Oblate missions of St. Boniface », CCH (1986) 5-20.