Mgr Laurent NOËL

(1920-    )
Auxiliaire du Card. Maurice Roy, 1963-1975
Évêque de Trois-Rivières,1975-1996


NOTICE: Jean LeBlanc, Dictionnaire biographique des évêques catholiques du Canada : les diocèses catholiques canadiens des Églises latine et orientales et leurs évêques : repères chronologiques et biographiques 1658-2012, Montréal, Wilson & Lafleur, 2e éd., 2012, pp. 865-866.
Avec l’aimable autorisation de la Maison d’édition, 17 mai 2019.


Né le 19 mars 1920 à St-Just-de-Bretenières dans le comté de Montmagny, fils d’un voyageur de commerce père de 9 enfants, il fit ses études primaires à Ste-Marie-de-Beauce et à Lauzon, ses études secondaires et classiques au collège de Lévis (1930-1939), et sa théologie au grand séminaire de Québec (1939-1945). Ordonné prêtre dans la basilique de Québec le 16 juin 1944 par le cardinal Villeneuve, archevêque de Québec, il fut nommé en 1946 professeur de théologie dogmatique au grand séminaire de Québec, et poursuivit en 1948 ses études de philosophie à l’Université Laval (L.Ph., 1950). Il fut envoyé en 1950 aux études à Rome où il obtint un doc­torat en théologie de l’Angélique (Université pontificale St-Thomas d’Aquin) en 1951. Nommé à son retour professeur de théologie morale et de morale médicale aux facultés de théologie et de médecine de l’Université Laval (1951-1963), il fut également de 1957 à 1961 aumônier provincial de l’Association des infirmi­ères catholiques et du Syndicat professionnel des infirmières catholiques, et assistant supérieur du grand séminaire (1961-1963). Il enseigna aussi à la Faculté de médecine de l’Université de Montréal, ainsi que dans plusieurs écoles d’infirmières.

Élu le 25 juin 1963 évêque titulaire d’Agathopolis et auxiliaire de Québec (premier évêque canadien élu sous le pontificat de Paul VI), il fut sacré le 29 août dans la chapelle du grand séminaire par Mgr Roy, archevêque de Québec, assisté de Mgr Audet, évêque titulaire de Thibaris et auxiliaire de Québec, et de Mgr Fortier, évêque titulaire de Pomaria et auxiliaire de Ste-Anne-de-la-Pocatière. On lui confia la responsabilité des œuvres économico-sociales et de la mission diocésaine du Paraguay. Il participa au trois dernières sessions de Vatican II, mais n’y fit aucune intervention orale ou écrite. Il fut nommé administrateur apostolique du diocèse de Hauterive, à la suite de la démission de Mgr Couturier (9 septembre 1974-15 août 1975). Transféré le 30 octobre 1975 au siège de Trois-Rivières (et publié le 8 novembre), dont il devint le 7e évêque, il en prit possession le 13 décembre. Démissionnaire le 21 novembre 1996, il se retira à Québec.

Homme peu exubérant, excellent théologien, il était reconnu pour sa modération et son approche prudente, soucieuse d’en examiner tous les aspects, de la résolution des problèmes. Il instaura en 1976 le diaconat permanent, et réaménagea la pastorale paroissiale par la création d’unités pastorales, mutation rendue nécessaire par la diminution du nombre de prêtres, qui passa de 241 en 1976 à 140 en 1996, ainsi que la pastorale scolaire par l’appel aux laïcs. Il a trois sœurs religieuses.

Devise : IN CARITATE DEI
Armoiries : CE (1972)
Iconographie : AEC (1995)
Œuvres : Précis de morale médicale. Québec, 1962.
Mandements : Mandements, lettres pastorales et circulaires des évêques de Trois-Rivières. v. 29-30. Trois-Rivières, 1979-1983.