Mgr Lionel AUDET

(1908-1989)
Auxiliaire du Card. Maurice Roy, 1952-1983


NOTICE: Jean LeBlanc, Dictionnaire biographique des évêques catholiques du Canada : les diocèses catholiques canadiens des Églises latine et orientales et leurs évêques : repères chronologiques et biographiques 1658-2012, Montréal, Wilson & Lafleur, 2e éd., 2012, pp. 223-224.
Avec l’aimable autorisation de la Maison d’édition, 17 mai 2019.


Né le 22 mai 1908 à Ste-Marie-de-Beauce, il fit ses études classiques (B.A. 1930) et théologiques au séminaire de Québec et fut ordonné prêtre le 8 juillet 1934 par Mgr Langlois, évêque de Valleyfield. Il poursuivit ses études à Rome, où il obtint en 1936 un doctorat en théologie de l’Angélique (Université pontificale St-Thomas d’Aquin) et une licence en philosophie, à Washington où il fit un stage de perfec­tionnement en prédication en 1943, puis à l’Université Laval qui lui octroya en 1944 un certificat en droit civil. Il exerça plusieurs charges au grand séminaire de Québec : professeur de théologie morale (1936-1952), directeur spirituel (1942-1946), directeur (1949-1951) et supérieur (1951-1952).

Élu le 28 février 1952 (et publié le 1er mars) évêque titulaire de Thibaris et auxiliaire de Québec, il fut sacré le 1er mai en l’église St-Joseph de Québec par Mgr Roy, archevêque de Québec, assisté de Mgr Garant, évêque titulaire de Zorolus et auxiliaire de Québec, et de Mgr Desrochers, évêque de Ste-Anne-de-la-Pocatière. Il remplit les fonctions de vicaire général sous les cardinaux Roy et Vachon, et participa aux 1re et 4e sessions de Vatican II, ayant été nommé en juin 1960 membre de la Commission théologique préparatoire, après avoir soumis en 1959 ses vota sur le diaconat permanent et la formation des religieuses. Il n’y fit aucune intervention orale, mais soumit une intervention écrite, et avait été l’un des sept évêques canadiens à commenter le premier schéma sur la liturgie. Il démissionna le 26 mars 1983 et se retira à la maison-mère des Sœurs de Ste-Jeanne-d’Arc à Sillery. Il mourut le 10 octobre 1989 à Québec, d’une crise cardiaque, alors qu’il concélébrait l’Eucharistie. Ses funérailles furent célébrées le 13 octobre en la cathédrale de Québec par le cardinal Vachon, et il fut inhumé dans la crypte de la cathédrale.

Énergique, très éloquent, il s’intéressa particulièrement à l’essor des mouvements d’Action catholique, au recrutement du clergé, ainsi qu’aux divers aspects de la théologie morale. Un de ses ancêtres, Nicolas Audet, servit Mgr de Laval à titre de portier de la résidence épiscopale.

Devise : GRATIA VOBIS ET PAX
Armoiries : CE (1972)
Iconographie :   EGC (1988-89) 827